Tutoriel MFC01 ( juillet 2011)

Bonjour,

j’espère pouvoir vous satisfaire en publient ce tutoriel  n’hesitez pas a faire vos commentaires et apporter vos améliorations rien n’est gravé dans le marbre et surtout abonnez-vous a la Newsletter

Je peux vous assurer que tous les montages et modifications fonctionne très bien, et à long terme .

Toutes les modifications décrites ci-dessous ne nécessitent aucune modification sur l’unité central.MFC01 ou MFU

Attention tout court circuit sur un connecteur peut entrainer la destruction du MFU!!

Après avoir regardé de très prés et ausculté ce fameux MFC 01 dit MFU plus couramment  le but est de rajouter plusieurs leds sans aucun risque sur les sorties qui vous intéresse dans la limite du raisonnable toujours par paire, de 2 à 8 MAXIMUM sans pour autant se lancer dans la fabrication de circuit supplémentaire :

 1 ).La mise en place de deux leds sur les sorties J 13 à J27 ne nécessite aucune modification

Sur cette  video cliquez ICI comme comparaison il y a une led sur la sotie J24 ( Clignotant Arrière gauche ) et deux Led sur la sortie J22 ( clignotant arrière droit). Ces deux leds sont branchées en séries. Pas de différence visible à l´œil entre J24 ET J22 .

Schéma de principe avec deux ou quatre Leds selon vos besoin

 

2). Mise en place de quatre leds  sur la même sortie J22 toujours pas de différence visible . Video cliquez ICI 

3) Mise en place de six leds sur les sorties J13 à J18 uniquement car sur les sorties  J21 a J27 il y a une baisse de luminosité    Sur cette vidéo pour le teste les six leds sont branchées sur la sortie J16  Video cliquez ICI .

 Schéma de principe  ci dessous avec 6 leds sur sortie                                                                                                                                

 

4) Mise en place de huit leds sur les sortie J13 à J18 sur cette vidéo cliquez IC

La même baisse de luminosité se fera sur les sorties clignotants J21 à J24 sur cette  video cliquez ici  . Donc a partir de huit leds nous constatons une baisse de la luminosité mais que nous ne remarquons pas trop sur la vidéo,le MFU le supporte très bien sur le long terme.( Nous avons testé pendant une heure )
voici le schéma de principe du montage de ces huit leds .

 a) Topo sur les transistors sortie Led du MFU 

le courant max admissible par  les transistors est de 100 mA .Sur une sortie avec une seule led le courant mesuré est de 13mA donc en ajoutant six leds nous multiplions le courant par trois (voir schéma plus haut ). 13 x 3 = 39mA qui est largement inférieur aux 100 mA supporté par le transistor .

b) Topo sur les leds à utiliser

Il existe différentes type de led. Une des différences qui nous intéresse est la tension de seuil tension à partir du moment ou la led commence à s´éclairer qui peut varier de 1,5 volt à plus de 3 volt .

Nous voyons bien cette différence sur la photo ci dessous : la led de gauche éclaire déjà bien á 1,7 volt, alors que celle de droite éclaire plus faiblement à 2,6 volt.

En conclusion: Il faut utiliser des leds ayant une faible tension de seuil de l´ordre de 1,6volt .Si vous utilisez des leds de tension plus élevée le MFU ne risque rien, vous aurez une luminosité un peut plus faible voir nul si la tension de seuil est beaucoup trop élevé.

IMPORTANT: UTILISEZ DES LEDS A HAUTE LUMINESCENCE (TETE TRANSPARENTE) ET PAS DES LEDS TRADITIONNELLES (TETE EN COULEUR ) car l éclairage est beaucoup plus faible .

IMPORTANT:Ne pas se fier à la structure interne de la led pour définir la polarité de la led comme vous le montre les deux photos ci dessous:On doit se fier uniquement à la patte la plus longue qui définit la polarité + anode

Voici un petit schéma pour tester vos leds que vous avez en stock si vous ne voulez pas investir dans un testeur de led

4) Connecteur J28 éclairage remorque

Sur le connecteur J28 ( éclairage remorque ) les sorties clignotants peuvent également supporter quatre leds par canal sans problèmes. Pour le branchement des leds voir le chapitre 2.

Voici le plan du câble Tamiya coté remorque

Il y a une petite erreur concernant la polarité du clignotant gauche sur certain plan tamiya comme ci-dessus .donc une fois votre connecteur branché sur le MFC01 le fil orange et le brun son relier  borne 4 qui est le – et 2 qui est +

On le remarque mieux sur la photo ci-dessous il y a un pont entre les fils orange et brun sur le circuit imprimé du MFC01.

Ce qui implique que le + de la led du clignotant gauche se trouve sur le fil brun et non pas sur le fil rouge comme cela est indiqué sur le plan 

Pour les personnes désirant rajouter des veilleuses ou des feux de gabaries ,je vous propose un petit dessin ci dessous . Nous sommes obligé de procéder ainsi parce que sur la remorque les veilleuses font également office de feux de stop (ce qui est gênant pour des veilleuses ou feux de gabaries).
De ce fait nous sommes obligés de rajouter une prise supplémentaire à deux contacts (bornes A et B sur le dessin ). Cette fiche peut être une fiche jack et une prise châssis 2,5mm ou 3,5 mm ou à votre convenance.
Nous utilisons pour ce montage un petit relais 5 volts à faible courant(15mA) type V23026-A1001 de chez siemens (c´est un relais que l´on trouve difficilement donc voir plus bas pour un relais plus facile à trouver après le dessin (chez Conrad)).Tout autre relais est possible à condition d´avoir une tension maximum de 5 volts et un courant inférieur à 50mA pour ne pas surcharger l´étage de sortie J15. Pour savoir si vous avez le bon relais il faut mesurer la résistance de la bobine de votre relais avec un multimètre ou trouver sur internet les caractéristiques de votre relais. La tension aux bornes des leds de J15 est de 4 volts donc le relais doit être conducteur à cette tension . Sachant que la plupart des relais 5 volts commence à conduire vers 3,5volts ( à contrôler ):il ne devrait pas y avoir de problème.
Pour calculer le courant de votre relais il suffit de diviser la tension du relais 5 volts par la résistance de la bobine en ohm ,nous obtenons une valeur exprimée en Ampère. Il suffit de diviser cette valeur par 1000 pour obtenir le courant en mA.
En parallèle du relais il faut mettre une diode de protection comme indiqué sur le dessin.Cette diode est destinée à protéger le transistor situé dans le MFU . Bien respecter la polarité de la diode :A fin de pouvoir conserver les veilleuses du camion il est nécessaire de brancher notre montage en parallèle sur J15 :on peut utiliser un petit domino pour cela.
Le nombre de led admissible sur ce montage est de max 200 leds !!!. Sachant que le courant dans chaque résistance de 330 ohms est de : ( 7,2 V – 4 V ) : 330 = 9,6mA sachant que le contact de notre relais supporte 1Amp ,1A : 0,0096A=104 circuits comportant chacun deux leds .Ce qui permet aux personnes désirantes de cacher sa remorque sous des leds d´être comblées.
Bien entendu la décharge de la batterie sera d´autant plus rapide .
Impotant:Si vous optez pour la fiche jack lors du branchement ou du débranchement de la fiche jack au camion l’éclairage doit etre éteint pour éviter un court-circuit lors du branchement de celle ci

Exemple de relais à utiliser : 4,5v

La sortie droite sur les connecteurs du MFC01 est la tension positive:

Fiche Jack ou autre

Prise châssis Jack

Pour ceux voulant augmenter le nombre de contacts sur la prise remorque il existe le même connecteur avec 8 contacts ne nécessitant aucune découpe supplémentaire sur la remorque.

Ainsi la prise supplémentaire (type jack ou autre) ne se justifie plus

Avec huit contacts nous pouvons séparer les veilleuses des feux de stop:

2 contacts clignotants droit

2 contacts clignotants gauches

2 contacts veilleuses

2 contacts feux de stop

ou á la place: 2 contacts veilleuses plus stop et 2 contacts feux de recul

Il suffira alors de brancher les feux de recul en parallèle sur ceux du tracteur, les veilleuses  avant du tracteur idem pour les feux stop.

Pour ceux désirant vouloir  encore augmenter le nombre des contacts sur la prise remorque pour pouvoir mettre des feux de recul et pouvoir séparer les veilleuses des feux de stop if faudra mettre une autre prise. Ceci impliquera un bon fer à souder, de la patience, une bonne loupe pour controler les soudures et un multimetre pour voir s´il n´y a pas de court circuit.

Attention tout court circuit sur un connecteur peut entrainer la destruction du MFU!!

Nous pouvons utiliser  prise les suivantes sur la photo ci-dessous:

Détails de l´embout:

C´est un connecteur 12 contacts à souder, droit ou coudé á 90°.

Voici  pour la prise coté cabine du tracteur:

Référence:HR10A-10R-12S liens

Voici pour le connecteur droit coté remorque:

Référence:HR10A-10P-12S liens

Voici  pour le connecteur a 90° coté remorque:

Référence:HR10A-10LT-12S

Il suffira alors de brancher les feux de recul en parallèle sur ceux du tracteur, les veilleuses sur les veilleuses avant du tracteur idem pour les feux stop.

Voici ce que donne ce connecteur sur un tracteur:

La place prise par ce connecteur est infime et ne gache en rien la vue!

Et ici la prise sur une remorque frigo:

5) Pour ceux qui veulent changer le moteur de traction ou rajouter un moteur pour diverses raisons

Nous avons étudié l´étage de puissance qui commande le moteur de traction ( Variateur de vitesse ).

Ce sont les quatre transistors se trouvant sous le radiateur en alu gris coté sortie des fils vert et jaune (Le cinquième transistor est en réalité un régulateur 5 volt (7805)).

Les caractéristiques techniques des transistors sont les suivantes:

Pour les connaisseurs il s agit de transistors MOS FET haute puissance et haute vitesse de commutation famille 7n0308

Ces transistors supportes d´après le fabricant 70A voire 280A en courant de pointe .

De ce fait les moteurs prévus pour nos camions ne risque rien car si le moteur viendrait à être bloqué ( cas ou le courant serait maximal ) nous n´aurions JAMAIS de valeur de l´ordre de 70 Amp . (la batterie déclarerait forfait bien avant).

Petite étude sommaire de la sortie moteur traction.

Voici le schéma que nous utilisons :

La résistance de 0,27 ohm est ici pour permettre de voir la forme du courant circulant dans notre moteur.

Nous connectons un oscilloscope comme indiqué sur le dessin et nous obtenons ceci :

Le canal 1 en haut représente la tension aux bornes du moteur qui est inversée par rapport á la réalité.

Le canal 2 en bas représente le courant dans le moteur.

Ce graphisme confirme la présence d´un étage de sortie du MFU du type á découpage. Nous ne rentrerons pas dans les détails de fonctionnement, mais les caractéristiques de cet étage son les suivantes:

Puissance de sortie élevée et surtout rendement très élevé,ce qui explique la taille ridicule des refroidisseurs sur le MFU.

La puissance dissipée par les transistors est presque nulle.

En conclusion : les transistors de l´étage de sortie du moteur de traction ne risquent en pratique rien .

 6) Connecteurs J4 à J10 .

Les connecteurs J4 à J10 sont reliés sur le circuit imprimé au régulateur de tension 5volts ( 7805 ) qui ce trouve sous le refroidisseur .Voici les caractéristiques ci-dessous :

Pour les non initiés en anglais voila un résumé:

C´est un composant qui a :

-Protection thermique en cas de surcharge

-Protection en cas de court-circuit

-Protection en cas de sortie de sa zone de travail nominal

Sí´il est associé avec un refroidisseur adéquate il peut délivrer plus d´1 Ampére.

IL EST MEME QUALIFIE DE PRATIQUEMENT D`INDESTRUCTIBLE PAR LE FABRIQUANT!!

Dans ces cas les risques encourus sont nuls car ce composant limitera de lui meme sa sortie en cas de probléme.

Pour les personnes n´ayant pas confiance elles peuvent toujours controler la température du refroidisseur avec un doigt .

Type des connecteurs.

Après de longues et fastidieuses recherches et visualisation d´inombrables connecteurs en tout genre dans les catalogues fournisseurs + internet et fait des comparaisons sous le microscope(!) avec ceux du MFU nous sommes arrivés à identifier la famille utilisée sur ce dernier;de plus nous avons trouvé un revendeur qui commercialise ce type de composants.

Les connecteurs J11 à J27, J29, J30, J32 sont de la marque MOLEX

Les embases utilisées sont de la série 53253.Voir photo ci-dessous.

En rouge forme plus visible du contour de l´embase.

Les prises femelles utilisées sont de la série 51065].Voir photo ci-dessous.

En rose on observe des inscriptions sur ce connecteur:

Un 1 sur la partie gauche.

Un MXJ sur la partie droite.

Comme l´atteste la photo suivante ces inscriptions sont également présentes sur nos connecteurs.

On le voit un peu difficilement mais les inscriptions sont bien réelles.

DONC PAS D´ERREUR POSSIBLE

Les bornes à sertir utilisées sont de la série 50212

Voici les liens ou vous trouverez les différents produits disponibles:

ATTENTION: CES LIENS CONCERNENT LES CONNECTEURS A DEUX CONTACTS.

On peut également sélectionner des connecteurs à plus de deux contacts dans ces liens.

Pour l´embase:

http://radiospares-fr.rs-online.com/web/p/embases-ci/6883274/

Pour les prises femelles:

http://radiospares-fr.rs-online.com/web/p/connecteur-multipole/6882609/

Pour les bornes à sertir:

http://radiospares-fr.rs-online.com/web/p/contacts-a-sertir/6794691/

7) Modification circuit de veilleuse pour rendre l´éclairage plus réaliste

7a) Actuellement l´éclairage d´un tracteur SCANIA R620 ressemble à ceci cliquez ICI:

7b)  Nous modifions pour obtenir ceci :

Diminution de l´intensitée des veilleuses d´origine du tracteur pour simuler une position veilleuse sur les feux de route

7c) Ceci donnera ce que vous pouvez voir ici cliquez ICI:

 7c) Voici le schéma de la modification faite sur les cables venant du MFU et allant à l´éclairage:

7d) Explications:

La résistance R1 permet de limiter le courant dans les feux de position.

La résistance R2 permet d´injecter un léger courant dans les phares simulant donc les veilleuses intégrées.

Il est évident pour les personnes voulant faire évoluer le camion à l´extérieur cette modification ne se justifie pas car invisible par temps clair, mais à l´intérieur d´une pièce l´effet est bien visible!

Pour les personnes voulant augmenter l´intensité il suffit de mettre à la place des résistances des potentiomètres de 100 Kilo ohm puis faire varier ces derniers pour obtenir l´effet désiré.

Ne PAS mettre ces derniers à la résistance minimum mais garder une marge d´un huitième de tour pour plus de sécurité (12 Kilo ohm donc). Si l´effet n´est pas suffisant diminuer la valeur des potentiomètres ne pas descendre sous une valeur de 1 kilo ohm minimum pour les résistances.

Pour les tests n´importe quel potentiomètre est possible mais les personnes voulant le laisser en place il est possible d´utiliser les petits modèles figurant sur la photo ci-dessous:

Voila c’est fini !!!!

Un grand merci a Didier pour ça participation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *